Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 12:32

Par quoi commencer ?

Par samatha. Samatha c’est simplement s’arrêter. Debout devant un jeune arbre, vous regardez ce jeune arbre. Vous vous tenez devant l’arbre et faites en sorte de vous arrêter. Vous inspirez et expirez de manière à cesser totalement de courir dans votre esprit et votre corps.

 

L’an dernier en Chine, nous avons vu à un carrefour le signal “stop”. Et le mot chinois pour « stop » est le même que les Chinois utilisent pour traduire samatha. Un jour, je me trouvais devant ce signal et j’ai pratiqué la respiration en lui souriant. Je me suis vraiment arrêté. C’était comme se tenir devant le Bouddha qui m’aurait fait signe de m’arrêter. On respire, on est là, mais on s’est totalement arrêté. C’est une chose merveilleuse de s’arrêter. En s’arrêtant ainsi, le calme devient possible. La paix devient possible et, avec elle, la guérison. Tant que vous continuez de courir - courir après quelque chose ou courir pour échapper à quelque chose - la course continue. Vous ne vous êtes pas arrêté, vous ne connaissez pas la paix. Donc apprendre à s’arrêter est extrêmement important. Parce que s’arrêter, être calme, être en paix est la condition première de la vue profonde, vipasyana. Vipasyana est la pratique du regard intérieur, la contemplation. La méditation consiste à s’arrêter, être en paix, regarder profondément. S’arrêter aide à se reposer, se calmer, s’apaiser, ce sont les conditions premières de la guérison.

 

Ensuite, regarder est facile, une fois qu’on s’est arrêté. Vous regardez la nature de votre maladie, vous regardez la nature de votre douleur, vous commencez à acquérir la vue profonde, vous commencez à comprendre. Cette compréhension vous soulage complètement de la douleur. C’est ce qu’on appelle le salut par la sagesse. Nous ne parlons pas de salut par la grâce dans le bouddhisme. Nous parlons de salut par la sagesse, par la compréhension, par prajña. Prajñaparamita est la sagesse qui vous transporte sur l’autre rive, l’autre rive de non-souffrance. (à suivre)

Thich Nath Hahn 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by witney - dans santé
commenter cet article

commentaires

gazou 03/11/2012 08:25

Curieux ! Je lis ton article alors que je viens juste d'écrire à quelqu'un qui se plaignait d'être trop souvent malade que je veux en finir moi aussi avec la série de bronchites qui empoisonne ma
vie depuis plusieurs années

witney 03/11/2012 10:07



c'est la synchronicité, la santé est un trésor tellement précieux, parfois on traverse des périodes difficiles, bon courage et j'espère que tu t'en sortiras, bonne journée



Dani-elle:0014: 02/11/2012 21:01

des bons conseils; merci de ce partage; muxu

witney 03/11/2012 10:04



merci de ta visite et bonne journée



Présentation

  • : Au présent
  • Au présent
  • : Clichés du moment, instant présent, créativité, sagesse, sérénité, connaissance de soi, bien-être, spiritualité, développement personnel, accompagnement, poésie, nature
  • Contact

Mes musiques au choix

Recherche