Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 10:15

L'espérance

 

J’ai ancré l’espérance
Aux racines de la vie

*

Face aux ténèbres
J’ai dressé des clartés
Planté des flambeaux
A la lisière des nuits

*

Des clartés qui persistent
Des flambeaux qui se glissent
Entre ombres et barbaries

*

Des clartés qui renaissent
Des flambeaux qui se dressent
Sans jamais dépérir

*

J’enracine l’espérance
Dans le terreau du cœur
J’adopte toute l’espérance
En son esprit frondeur.

Andrée Chedid

Repost 0
Published by witney - dans Poésie
commenter cet article
10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 10:35
 
C'est souvent l'amitié qui fait naître
 et qui nourrit et entretient les plus beaux sentiments
 de générosité
dont le coeur humain est capable.

Jean Boccace
Repost 0
Published by witney - dans Citations
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 10:11

                                                                                        

                                     Voir 2 visages : Les voyez vous ?  

 

 

Repost 0
Published by witney - dans Arts
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 10:03
L’œil de l’hippopotame
 
 
Un hippopotame traversait un marigot lorsque soudain, l’un de ses yeux se détacha et tomba au fond de l’eau. L’hippopotame se mit alors à chercher de tous côtés. Il tournait et retournait sur lui-même, fouillait à gauche, à droite, devant et derrière lui. Mais il ne trouvait pas trace de son œil.
En le voyant faire, les oiseaux du fleuve ne cessaient de lui crier :
-Calme-toi ! Mais calme-toi donc !
Mais l’hippopotame affolé ne les entendait pas. Il lui fallait absolument retrouver son œil perdu.
Alors les poissons et les grenouilles joignirent leurs voix à celles des oiseaux :
-Calme-toi hippopotame ! Mais calme-toi donc.
Finalement, l’hippopotame finit par les entendre. Il s’immobilisa et les regarda.
Aussitôt, la vase et la boue qu’il soulevait en pataugeant se posèrent au fond du marigot. Et entre ses pattes, dans l’eau redevenue claire, l’hippopotame aperçut son œil. Il le ramassa et le remit à sa place.

Conte africain.
Repost 0
Published by witney - dans Contes
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 14:18

 

 « L’Amour est le fondement du monde.

 Où il a l’amour, il y a la paix,

là où il y a égoïsme il y a misère et souffrance.

Apprenez de Mère Nature qui donne d’Elle-même,

même si elle est exploitée par l’homme.

Faites de bonnes actions et

considérez les êtres comme

les enfants de la Mère Divine. »

Amma

 

Repost 0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 10:44

 

Un peu débordée ces temps ci :

 j'ai dû conduire un membre de ma famille aux urgences, on a bien attendu, du monde partout, chacun racontant son histoire, (que de souffrances) - 

La vie est précieuse et la santé parfois fragile...

Et depuis, démarches, soins, visite de l'infirmière, en plus du travail bien prenant, et d'examens personnels (santé) à passer -

Aussi côté blogs, je ferai de mon mieux,pendant une semaine au moins, mais...

A bientôt

 

 

Repost 0
Published by witney - dans Quotidien
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 10:14

 

    Une poule sort de son poulailler, elle se plaint :
- Quel froid de canard !
A ce  moment, un canard qui passait par là répond :
- Ne m'en parlez pas, j'en ai la chair de poule.

 

 

Repost 0
Published by witney - dans Citations
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 10:27
Apprenez à entrer en contact avec le silence
 à l’intérieur de vous-même.

Elisabeth Kubler-Ross
Ce n'est pas pour devenir écrivain qu'on écrit.
C'est pour rejoindre en silence cet amour
qui manque à tout amour.

Christian Bobin
Aucune langue n'est assez belle pour Dieu.             
Le silence est la seule langue possible pour parler à Dieu. Dieu sait tout, voit tout.
Il lit au fond de moi
mieux que moi-même.

Jean Dutourd
   
Repost 0
Published by witney - dans Citations
commenter cet article
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 10:30

 

Un fermier reçoit en cadeau pour son fils cheval blanc

Son voisin vient vers lui et lui dit :"vous avez beaucoup de chance. Ce n'est pas
à moi que quelqu'un offirait un si beau cheval blanc!"
Le femier réponds" je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose..."

Plus tard, le fils du fermier monte à cheval et celui-ci rue et éjecte son cavalier. Le fils du femier se brise la jambe. "Oh quelle horeur!" dit le voisin. Vous aviez raison de dire qe cela pouvait être une mauvaise chose. Assurément, celui qui vous a offert le cheval l'a fait pour vous nuire. Maintenant votre fils est estropié à vie!"
Le fermier ne semble pas gêné outre mesure. "Je nse ais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose" lance-t-il.

Là-dessus la guerre éclate et tous les jeunes sont mobilisés, sauf le fils du fermier avec sa jambe brisée. Le voisin revient alors et dit :"Vote fils sera le seul du village à ne pas partir à la guerre,assurément il a beaucoup de chance. Et le femier de répéter "je ne sai pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose"... A méditer ??

 

Repost 0
Published by witney - dans Contes
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 10:07

 

Ce tableau de S. Dali qui se lit à deux niveaux, que voyez vous ?

 

Repost 0
Published by witney - dans Arts
commenter cet article

Présentation

  • : Au présent
  • Au présent
  • : Clichés du moment, instant présent, créativité, sagesse, sérénité, connaissance de soi, bien-être, spiritualité, développement personnel, accompagnement, poésie, nature
  • Contact

Mes musiques au choix

Recherche