Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 09:01


Témoignage d' Eveil : S. Jourdain
« L’éveil » est venu et il n’est rien resté de l’homme que j’étais jusqu’à ce que cette lame coupe net le fil de ma vie. Cette humanité-là a été consumée, anéantie, dans sa trame et dans son écume. Ce que j’appelais « mon esprit », que j’étais et pratiquais avec une rare ardeur, et ce moi pensant, voulant, qui en était l’habitant, et que je considérais comme le fin du fin, l’indépassable performance, en matière d’intériorité – tout ceci a rejoint le néant des rêves que l’éveil foudroie. Et quelque chose d’entièrement neuf, de totalement inédit, est né. Et cette chose flamboyait comme Dieu. En fait, si j’élimine du mot tous les sens qui lui sont étrangers et le parasitent, je dois dire que j’avais bien affaire à Dieu et à ses feux inouïs … Ce qui venait de naître, de naître des cendres de l’homme, était Dieu. Quelle commotion, Dieu !
Quelle commotion que d’apercevoir le visage de Dieu ! … Quelle commotion que d’apprendre que les traits divins sont ceux de l’homme !

Chaque homme, je le suppose, une fois au moins dans son existence, est tombé en arrêt, comme foudroyé, devant ce mystère des mystères : mon être intérieur s’apparaissant à lui-même. Devant le phénomène de la conscience.
Je me sais !!! Et que resterait-il de ce moi sans cette connaissance ?!!!
Une telle rencontre est plus qu’un dessillement, c’est un choc.
Eh bien, pendant toute mon enfance cette commotion a été là, à l’état diffus… Au cours des mois qui ont précédé « l’éveil », elle a acquis des traits précis.

La conscience de moi m’apparaissait clairement comme étant un infini. La saisie consciente, en s’accomplissant, ouvrait en son propre sein une profondeur dans laquelle elle se réitérait un nombre infini de fois ; chaque nouvelle saisie se trouvant comme emboîtée dans la précédente, et relançant le développement du phénomène. Je me sais engendrait je me sais me sachant qui engendrait je me sais me sachant me sachant qui engendrait… qui engendrait…

Le processus ne tendait pas vers l’infini, il l’atteignait : au cœur du potache que j’étais se dilatait un infini des plus sérieux …
Un fait m’intriguait énormément. En vérité, bien plus qu’à ma curiosité, c’est à ma vie qu’il lançait un défi …La conscience de moi était un infini, cet infini était en moi, s’accomplissait en moi – ceci indéniablement ; …et pourtant, je ne réussissais à pénétrer personnellement, humainement, que sa frange ; je me sais m’était accessible, je me sais me sachant l’était aussi, je me sais me sachant me sachant l’était encore – mais déjà la difficulté était devenue immense ; en fait, c’était là une barrière infranchissable. L’infini de la conscience de moi était en mon esprit, mais,
d’une certaine façon, j’en étais séparé, exclu ; il m’était impossible de l’assumer en tant que personne humaine.
Dans les jours qui ont précédé immédiatement « l’éveil », j’ai tenté cent fois d’entrer plus avant dans cette conscience, de forcer la barrière dont je parlais. En vain…
Et puis, un soir, à l’occasion d’une empoignade intellectuelle farouche, féroce même, avec une énigme philosophique tout à fait étrangère à mon travail sur la conscience de moi, « l’éveil », soudain, a surgi.
Et ce fut comme si l’infini de la conscience de moi, pris de pitié pour ce garçon qui, avec tant de zèle, cherchait à y entrer, avait, d’un coup, décidé d’accéder à son vœu, pur de toute arrière-pensée d’appropriation ; et lui avait ouvert grandes ses portes, qui, après tout, étaient celles de sa maison





Repost 0
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 08:44


(..)Sa face supérieure n'est pas illuminée,
Sa face inférieure n'est pas obscure,
Perpétuel. Il ne peut être nommé,
ainsi Il appartient au royaume des sans-choses.
Il est la forme sans forme et l'image sans image.
Il est fuyant et insaisissable.
L'accueillant, on ne voit pas sa tête,
Le suivant, on ne voit pas son dos.



Repost 0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 18:05





La pleine conscience est une énergie nous permettant de distinguer ce qui se passe à l'intérieur de nous réaliser nous-mêmes. Tout le monde peut réaliser la pleine conscience, simplement ceux qui la pratiquent quotidiennement y parviennent plus facilement que ceux qui n'ont pas d'entrainement, bien sûr. Il suffit de 3 jours consécutifs pour constater qu'elle est déjà plus forte !
Elle peut s'appliquer à n'importe quelle activité : exemple, le fait de boire un verre d'eau en sachant que l'on boit de l'eau, en ne pensant à rien d'autre à ce moment là, c'est boire en toute conscience. Si on se concentre sur l'eau que l'on boit avec tout son être, corps et esprit, il y a pleine conscience, concentration totale !!
 tout le monde est apte à faire cet exercice.
pourquoi ne pas essayer ?

Thich nath Hahn

Repost 0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 11:05


Une vision des choses :

"Si, avec un mental impur, quelqu'un parle ou agit,
alors la douleur le suit
comme la roue suit le sabot du boeuf !
Si, avec un mental pur, quelqu'un parle ou agit,
alors le bonheur le suit comme l'ombre
qui jamais ne le quitte!
Le Bouddha






Repost 0
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 11:10



Voici une petit exercice proposé par un lama tibétain et cité par Alexandra David-Neel :

" Mon corps est semblable à une montagne,
Mes yeux sont semblables à l'océan,
Mon esprit est semblable au ciel."





Aujourd'hui, soit en méditant, soit depuis mon lieu magique que j'ai créé en moi,
après avoir installé une respiration profonde et régulière,
je laisse résonner ces mots.
Je construis en moi la stabilité d'une montagne,
mon corps est stable.
je me permets cette disponibilité de l'océan,
et cette ouverture au ciel.
à l'espace, et à l'ouverture !


je tente de conserver cet état  durant mes activités du jour
et je me rappelle de ces paroles !
repoussant ainsi les limites créées avant et
en même temps créant un climat de confiance.




Repost 0
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 20:06










 

Déclaration de Amma, pour la paix :

"Ces temps ci, les événements mondiaux ont pris une tournure si radicalement catastrophique que conflits et violence semblent être devenus la norme, en étouffant tout espoir de coexistence pacifique. Une fois quand on a demandé à Amma pourquoi il y avait un tel manque d'harmonie dans le monde, elle a répondu :
" Les conflits ont toujours existé, ils existent encore et ils continueront à exister à l'avenir - c'est la nature de ce monde ; mais nous pouvons y faire quelque chose.
Prier pour le bien-être et la paix sur terre. Prier pour que les gens qui sont aveuglés par leur ego et qui causent des destructions inouïes voient le bon chemin.
Les prières ne sont pas simplement des mots vides ; elles ont vraiment un effet. Les prières pour la paix réduiront les souffrances des gens et réduiront l'importance des conflits dans le monde. "

Quand nous nous rassemblons pour prier pour une cause commune, avec la force d'une intention pure, de grandes choses peuvent s'accomplir. Les groupes qui sont ainsi focalisés en prière envoient de bonnes et fortes vibrations, ce qui affaiblit la puissance des forces négatives qui créent la discorde et le désordre dans le monde. Amma nous conseille de pratiquer la récitation du mantra de la paix suivi de la prière universelle pour la paix au moins une fois par jour. En tant qu'enfants d'Amma, chaque groupe de satsang, chaque famille ou chaque individu pourraient aimer participer à une petite cérémonie quotidienne, en priant pour tous les cœurs qui en ont besoin dans le monde.

-Chaque soir, allumez une bougie pour la paix à 19 h 15

-Asseyez-vous confortablement et fermez les yeux en récitant '

-Récitez pendant 5 minutes.

-Restez les yeux clos et imaginez que la lumière de la bougie est la Lumière Divine. Imaginez que la lumière pénètre l'univers tout entier. Tandis que la lumière se répand sur chaque être, visualisez qu'ils accèdent à la paix et se remplissent d'amour divin. Imaginez l'univers tout entier rempli de paix et d'amour. Voyez vous comme faisant partie de cet univers, baigné d'Amour Divin et de Lumière. A la fin de la prière, récitez " Om, Shanti, Shanti, Shantihi ", ce qui veut dire : " Paix, Paix, Paix. "




" Mes enfants, priez pour le bien de tous " telle est la supplication d'Amma. " Nous devrions prier Dieu de donner un esprit pur même à ceux qui nous font du mal. On ne peut pas dormir en paix quand il y a un voleur dans le voisinage. De la même façon, quand nous prions pour le bien-être des autres, c'est nous qui gagnons en paix et en quiétude. "

Om Lokah samastah Sukino Bhavantu ", ce qui veut dire " Puissent tous les êtres de tous les mondes être en paix et heureux "













Repost 0

Présentation

  • : Au présent
  • Au présent
  • : Clichés du moment, instant présent, créativité, sagesse, sérénité, connaissance de soi, bien-être, spiritualité, développement personnel, accompagnement, poésie, nature
  • Contact

Mes musiques au choix

Recherche