Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 10:01

 

"On constate que chez certains êtres la lucidité, la pénétration, la clarté d'esprit augmentent avec les années, et même avec la vieillesse, alors que chez d'autres au contraire elles diminuent. Pourquoi ? Parce que les premiers ont pris, très tôt, l'habitude de se lier à l'Intelligence cosmique, ils croient en elle, ils s'ouvrent à elle, ils l'aiment, et peu à peu elle se révèle à eux car elle est attirée par cet amour. Tandis que les autres, qui ne reconnaissent aucune Intelligence dans l'univers, se ferment le chemin de la véritable compréhension : ils sont concentrés sur leur seule intelligence, ne se fient qu'à elle, et comme cette intelligence est limitée, au bout de quelque temps elle s'épuise. Tous ceux qui rejettent l'Intelligence cosmique et qui la nient, limitent leurs facultés mentales. Maintenant chacun peut choisir : le chemin de tous les savants et philosophes matérialistes, ou bien celui des Initiés, des grands Maîtres qui reçoivent chaque jour des révélations, parce qu'ils puisent sans cesse à l'océan infini de l'Intelligence cosmique."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 10:48

 

Comme le flux et le reflux des marées, ma vie est équilibrée et en ordre ; bien que parfois, des tempêtes se lèvent et les vagues déferlent sur mon rivage, je sais qu'elles seront temporaires, l'ordre sera rétabli, le defi sera résolu, et encore une fois, je connaitrai la sérénité des marées qui alternent, qui viennent et vont !

je peux me dire : quelle est la meilleure façon de réagir ? quelle leçon est ce que j'en tire au sujet de moi ?  Chaque experience comporte une leçon ou un don ; ma vie a un sens et un ordre !

phrases positives -

 

 

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 10:46

 


Entre vide et abondance, la Voie est harmonie.
Inépuisable, elle jaillit d'un abîme sans fond.
Source des Dix mille êtres,
Elle émousse le tranchant
Dénoue les liens
Tempère la splendeur
Unifie les poussières.
Claire et transparente,
La Voie est presque sans forme, presque invisible.
Personne ne peut connaître son origine,
Elle précède toute création.

 

 

 

 

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 09:59

 

Comme on ne sait jamais combien il reste de temps à vivre,

ne pas gaspiller une minute de plus à se sentir autrement que

 parfaitement bien -

 parfaitement imparfait dans un monde parfaitement imparfait !

on accepte ainsi la perfection de l'imperfection -

On a le choix devant des situations difficiles (et il y aura encore des obstacles et des difficultés) :

se decourager, mais cela affaiblit,

se révolter, ou bien respirer,

vivre dans l'acceptation de la vie telle qu'elle est dans l'instant,

aussi imparfaite qu'elle paraisse,

et après...voir !

 

 

 

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 14:55

                            

                                        Entretenir le feu sacré :

                "réduire son moi et brider ses désirs" Tao-te-king

Le feu sacré est une métaphore du vivant, du "qi", l'energie vitale ; toute la pratique taoiste - mediation, respiration, nutrition - considère que l'équilibre est à la fois la fin et les moyens pour vivre une vie juste et noble ; l'homme se perd dans les excès, il se consume et éteint ainsi le feu sacré dont il est le depositaire ; repérer ses excès, materiels, relationnels, et émotionnels.. puis les ramener à un niveau qui ne consume plus d'energie que necessaire est le préalable indispensable pour tous ceux qui désirent vivre longtemps et sereinement ; reduire le moi, c'est le ramener à sa juste proportion dans la chaine du vivant ; ne pas faire passer son égo devant tout et tous, et prendre en consideration le moi d'autrui comme on prend soin du sien, avec mesure, respect et bienveillance ;

 

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 09:36

 

La sagesse instantanée consiste peut être à dissiper la brume qui enveloppe la  vie quotidienne en faisant temporairement un pas de côté pour voir tout sous un angle nouveau : il s'agit de détourner son attention de soi même, et de ses drames personnels qui voilent la clarté intérieure et la magie exterieure ; pour la fixer sur la zone énergétique-spirituelle de la réalité ; à chaque fois qu'on agit ainsi, on reçoit un bienfait de l'existence qu'on transmet ensuite à d'autres....

 

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 09:51

 

Le secret, c’est de s’ouvrir à ce regard constamment neuf

qui donne de l’émerveillement au monde

et aux gens qui nous entourent,

regard qui nous fait reconnaître la vie

 dans son caractère unique et sacré.

L’émerveillement est un véritable chemin spirituel,

une pratique de la joie immédiate,

une intention du cœur à être totalement présent

dans le spectacle du monde .

Bonne journée !

 

 

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 20:54

 

Quand dans votre journée, quelque événement inattendu vous bouleverse vous autant que vos plans, éclatez en bénédictions, car la vie est en train de vous apprendre une leçon, même si sa coupe peut vous sembler amère. Car cet événement que vous pensez être si indésirable, vous l'avez en fait suscité, afin d'apprendre la leçon qui vous échapperait si vous hésitiez à le bénir. Les épreuves sont des bénédictions cachées, et des cohortes d'anges suivent leurs traces.

Bénir signifie reconnaître une beauté omniprésente cachée aux yeux matériels. C'est activer la loi universelle de l'attraction qui, du fond de l'univers, amènera dans votre vie exactement ce dont vous avez besoin dans le moment présent pour grandir, progresser, et remplir la coupe de votre joie. Quand vous passez devant une prison, bénissez ses habitants dans leur innocence et leur liberté, leur bonté, la pureté de leur essence et leur pardon inconditionnel. Car on ne peut qu'être prisonnier de l'image qu'on a de soi-même, et un homme libre peut marcher sans chaînes dans la cour d'une prison, tout comme les citoyens d'un pays libre peuvent être prisonniers quand la peur se tapit dans leur pensée.

Quand vous passez devant un hôpital, bénissez ses patients dans la plénitude de leur santé, car même dans leur souffrance et leur maladie, cette plénitude attend simplement d'être découverte. Et quand vous voyez une personne en pleurs ou apparemment brisée par la vie, bénissez-la dans sa vitalité et sa joie : car les sens ne présentent que l'inverse de la splendeur et de la perfection ultimes que seul l'oil intérieur peut percevoir.

Il est impossible de bénir et de juger en même temps. Alors maintenez en vous ce désir de bénir comme une incessante résonance intérieure et comme une perpétuelle prière silencieuse, car ainsi vous serez de ceux qui procurent la paix, et, un jour, vous découvrirez partout la face même de Dieu.

P.S. Et par-dessus tout, n'oubliez pas de bénir cette personne merveilleuse,totalement belle dans sa vraie nature, et si digne d'amour que vous êtes.

Source: lespasseurs.com

 

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 09:12

10 clés pour ralentir ?

 

Face au stress et à l’urgence, nous sont prodigués moult conseils. Tous encouragent : la fluidité (de geste, d’attitude, de pensée) et la fraternité - l’Abbé Pierre ou Sœur Emmanuelle aussi étaient « tout le temps débordés », mais cela les maintenait en forme.

1°) Méditer. Qui eût cru que l’appel à la méditation deviendrait un mot d’ordre universel et que, même en France, cela pénétrerait entreprises, hôpitaux, journaux... ? À lire : Méditer, 108 leçons de pleine conscience, Jon Kabat Zinn, éd. Les Arènes.

2°) Adhérer au Slow Food. Lancé par Carlo Petrini en 1989 autour d’un désir de bonne cuisine conviviale, ce mouvement s’est développé dans 50 pays et étendu à d’autres secteurs (slow cities, slow books...). À lire : Slow food, manifeste pour le goût et la biodiversité, éd. Yves Michel - www.slowfood.fr

3°) Distinguer l’important de l’urgent et suivre les conseils de Jean-Louis Servan-Schreiber dans Le Nouvel art du temps (Albin Michel), notamment pour faire la chasse aux « voleurs de temps », psychologiques et sociaux. Plusieurs clés suivantes sont tirées du même livre.

4°) Jouer en famille, pour deux raisons au moins : parce que ça fait plaisir aux enfants, petits-enfants et autres ; et parce que chanter à tue-tête, faire le pitre, ou la bête, nous fait régresser et retrouver notre base fondamentale.

5°) Apprendre et créer. Einstein, Mozart, Picasso... et vous. Démagogie ? Oui, mais la créativité est vraiment universelle. Jean Cottraux, psychiatre lyonnais, nous dit comment la stimuler dans À chacun sa créativité, éd. Odile Jacob.

6°) Marcher. « Rien ne me paraît plus nécessaire aujourd’hui que de redécouvrir nos paysages et nos villages en prenant le temps. La marche seule permet cela. Cheminer, musarder, s’arrêter où l’on veut, écouter, attendre, observer. » Chemin faisant, Jacques Lacarrière, éd. Fayard.

7°) Faire une retraite. Où ? Vous avez l’embarras du choix dans le Guide spirituel des lieux de retraite dans toutes les traditions, d’Anne Ducrocq, aux éd. Albin Michel - une experte qui nous donne la clé suivante...

8°) Trier ses désirs. Comme au restaurant, où vous ne commandez pas toute la carte, mais choisissez avec soin, la question est de refuser 99% de toutes les offres, pour savourer le 1 % qui nous plaît. Une idée que développe Dominique Loreau dans L’art de l’essentiel, éd. Robert Laffont.

9°) Lire l’Éloge de la lenteur de Carl Honoré, qui écrit : « Je m’attaque à l’idée reçue que plus ça va vite, mieux c’est, et qu’il faudrait occuper au maximum chaque heure de la journée. ». Lire aussi Du bon usage de la lenteur, Pierre Sansot, éd. Rivages.

10°) Aimer et donner. C’est la plus simple et la plus exigeante de nos 10 clés. Pensez-y la prochaine fois qu’une tourmente vous emporte : que ferait Bouddha ou Sainte Rita à votre place ?

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 08:58

 

" L'imagination qui fait naître les illusions

est comme les rosiers qui produisent

des roses dans toutes les saisons. "
Chamfort

 

 

 

 

 

" Il est difficile d'attraper un chat noir

dans une pièce sombre,

surtout lorsqu'il n'y est pas. "
Proverbe Chinois

 

 

 

 

Repost 0
Published by witney - dans Sagesse
commenter cet article

Présentation

  • : Au présent
  • Au présent
  • : Clichés du moment, instant présent, créativité, sagesse, sérénité, connaissance de soi, bien-être, spiritualité, développement personnel, accompagnement, poésie, nature
  • Contact

Mes musiques au choix

Recherche